Gabon : Martin Bouguikouma passe le flambeau à Brice Laccruche Alihanga 

Brice Laccruche AlihangaBrice Laccruche Alihanga, le nouveau directeur de cabinet d'Ali Bongo

Ads

Partagez!

Quelques jours seulement après la nomination d’un nouveau gouvernement, le président de la république, Ali Bongo vient de nommer par décret un nouveau directeur de cabinet, en la personne de Brice Laccruche Alihanga. Il remplace Martin Bouguikouma, qui n’aura passé que quelques mois à ce poste stratégique.

De nombreux défis attendent Brice Laccruche Alihanga, le nouveau directeur de cabinet. Il sera l’un des collaborateurs privilégiés d’Ali Bongo. Il chapeautera les questions régaliennes pour le président.

Agé de 36 ans, Brice est banquier de formation et un manager expérimenté. Il avait commencé sa carrière au sein du groupe Shell avant de passer au cabinet d’audit international PricewaterhouseCoopers, et à la Banque Gabonaise de Développement.

Il rejoint par la suite le groupe BGFI Bank où il occupera des fonctions d’Administrateur Général. Brice Laccruche a été particulièrement actif pendant la campagne présidentielle de 2016.

Sa formation politique, il l’a acquise sur le terrain, en contact avec les jeunes gabonais. Conscient des réalités qu’endurent ces derniers, il a fondé l’Association des Jeunes Emergents Volontaires (AJEV). Une association qui regroupe plus de 30.000 jeunes gabonais de tous les quartiers. Elle a pour but de poser des actions citoyennes et de solidarité. Et s’inscrit dans la vision non attentiste de soutien à Ali Bongo.

Il avait lancé au cours d’un meeting « Le développement d’un pays se construit par des femmes, des jeunes, des hommes et des vieux ! La vision veut que ce pays soit uni en ayant une paix totale afin que tous les gabonais se rassemblent autour d’un idéal pour la construction du développement de notre beau pays le Gabon. »

Une parfaite expérience du secteur privé, un atout et une première au Gabon

Ainsi l’expérience dans le secteur privé et dans les banques a permis à Monsieur Laccruche d’acquérir des compétences indéniables. Notamment en matière de gestion financière. C’est un atout indéniable pour le Gabon. Surtout au moment où le gouvernement doit mettre en place le plan de relance économique avec le FMI.

En outre, Monsieur Laccruche devra entre autres appuyer le Chef de l’Etat par des notes d’analyse économiques et politiques. Gérer des dossiers complexes et sensibles. Il s’assurera que le gouvernement met bien en œuvre la politique du Chef de l’Etat déclinée dans le Programme Stratégique Gabon Emergent.

Enfin, depuis Léon Mba, c’est la première fois qu’un directeur de cabinet du Président de la République est nommé avec une telle expérience du secteur privé. Ce qui ne manquera pas de rassurer nombres d’entreprises locales.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Laisser un commentaire