Economie africaine: Vers une accélération d’une croissance à deux chiffres

Annonces

Partagez!

Le nouvel ouvrage de McKinsey, consacré à l’économie africaine, indique que l’Afrique est sur la voie d’une accélération de sa croissance économique, 

Les entreprises mondiales qui entrent tôt sur les marchés avec des stratégies parfaitement ciblées pourraient, à l’instar des champions africains en plein essor, bénéficier d’une croissance à deux chiffres de leurs revenus au cours des décennies à venir.

Selon l’ouvrage de McKinsey, certaines tendances de fond indiquent que l’Afrique est à la veille d’une croissance exponentielle. L’Afrique possède une population en forte croissance, qui s’urbanise rapidement, avec des besoins importants encore largement insatisfaits.

Avec une opportunité historique, dont le potentiel économique s’élève à 1 600 milliards de dollars, il faut non seulement accélérer l’industrialisation de l’Afrique et répondre à la demande intérieure croissante, mais aussi s’ouvrir davantage aux marchés d’exportation mondiaux.

Par ailleurs, l’Afrique va avoir besoin de réduire son déficit d’infrastructures en bénéficiant en particulier d’une intensification des efforts déployés en coopération par les pouvoirs publics et le secteur privé . Elle peut également s’appuyer sur l’abondance de ses ressources agricoles, pétrolières, minières et gazières.

Aussi, l’adoption rapide des technologies de rupture, mobiles ou digitales,devrait permettre à l’Afrique de surmonter nombre d’entraves à sa croissance par la diffusion précoce et en avance des meilleures pratiques mondiales.

Acha Leke et Georges Desvaux, tous deux Seniors Partners de McKinsey, et Mutsa Chironga, dirigeant de Nedbank, l’un des principaux groupes bancaires d’Afrique du Sud, soulignent :

« En analysant plus de 400 entreprises africaines qui réalisent un chiffre d’affaires annuel d’un milliard de dollars ou plus, nous avons pu déterminer les facteurs clés de performance des acteurs implantés en Afrique. Les entreprises qui y réussissent le mieux sont souvent des sociétés africaines, même si leurs fondateurs sont parfois occidentaux, indiens ou chinois. Les organisations les plus rentables dans la durée sont aussi celles qui ont démontré une tolérance plus élevée au risque, celles qui sont prêtes à adapter leurs produits, mais aussi leurs modes de production et de distribution aux exigences des consommateurs africains, et enfin celles qui investissent et développent leurs activités dans une perspective de long terme. »

LIRE AUSSI  Croissance : L’Afrique est sur la bonne voie

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire