Emmanuel Macon sur l’affaire Benalla : « Ce n’est pas la République de la haine »

Emmanuel MacronEmmanuel Macron

Annonces

Partagez!

Le Président français, Emmanuel Macron, s’est exprimé sur l’affaire Benalla. C’était hier, mardi. Il s’est prononcé devant les élus de la majorité. Voici un extrait de sa déclaration.

« Ce n’est pas la République des fusibles, la République de la haine. On ne peut pas être chef par beau temps. S’ils veulent un responsable, il est devant vous. Qu’ils viennent le chercher. Je réponds au peuple françaisLa République exemplaire n’empêche pas les erreurs. S’ils cherchent un responsable, le seul responsable, c’est moi et moi seul. C’est moi qui ai fait confiance à Alexandre Benalla. C’est moi qui ai confirmé la sanction. Personne dans mon cabinet n’a jamais été soustrait aux lois de la République. Jamais ». Ce sont les propos tenus par Emmanuel Macron.

Après l’intervention d’Emmanuel Macron à propos de l’affaire Benalla – et son « qu’ils viennent me chercher ! » adressé aux membres de l’opposition -, la journée de ce mercredi est une nouvelle fois très chargée. Les auditions sont nombreuses, entre celle du directeur du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR), de la directrice de la « police des polices » ou encore la deuxième audition de Michel Strzoda, le chef de cabinet d’Emmanuel Macron, au Sénat cette fois-ci.

LIRE AUSSI  Emmanuel Macron : « Aucun désordre ne m’arrêtera »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Leave a comment

Your email address will not be published.


*