Erdogan au Sénégal : « Nous ne voulons pas exploiter les Africains »

Recep Tayyip Erdogan et Macky SallRecep Tayyip Erdogan et Macky Sall

Ads

Partagez!

« Notre culture et notre morale, ce n’est pas d’exploiter les Africains ». C’est le discours du président Turc, Recep Tayyip Erdogan qui est au Sénégal pour une durée de trois jours.

En tout cas, il a évoqué plusieurs points, lors d’une conférence de presse conjointe entre lui et le président Macky Sall. C’était hier, au palais de la République.

« Nous voulons développer une coopération avec les Etats Africains sur la base d’un partenariat égalitaire basé sur le respect mutuel », a dit le président Turc. Pour Recep Tayyip Erdogan, les relations entre l’Afrique et son pays remontent au 10ème siècle, sans une « tache négative, sans anecdotes comme l’Ile de Gorée ».

S’agissant de cette île, il a fait comprendre qu’il a très honte à chaque fois qu’il a un souvenir de l’île de Gorée. « La position de mes frères et sœurs Africains face à ces massacres et répressions est digne de respect. Nous croyons que le prochain siècle, c’est pour l’Afrique », a-t-il soutenu. Il a annoncé la signature de plusieurs accords commerciaux entre la Turquie et le Sénégal. C’est un volume de 215 milliards de FCFA.

Pour les destins du monde, il n’a pas hésité aussi à dire ses quatre vérités. Il a tenu un véritable discours d’un guerrier. De l’avis du président Turc, seuls 5 pays ne vont pas décider du destin des autres. Il a fait savoir que le monde d’aujourd’hui a beaucoup évolué.

« Le Sénégal pourrait être membre permanent, la Turquie aussi et même la Mauritanie. Pourquoi évitons-nous de le dire, pourquoi ne pas le dire à haute voix. Le Conseil de sécurité des Nations Unies devrait être changé », dit-il. Lorsque la question de Jérusalem a été évoquée là-bas, il a fait comprendre que « le monde a parlé, et 128 pays étaient d’un côté juste, 8 de l’autre ».

Selon lui, « voter ensemble, renforcer la sécurité ensemble, se développer ensemble, voilà ce que je propose à l’Afrique ». Aux observateurs avertis d’en juger.

Recep Tayyip Erdogan a entamé une tournée africaine qui l’a conduit en Algérie et en Mauritanie. Après le Sénégal, il se rend au Mali.

LIRE AUSSI  Législatives 2018 au Gabon : Comme une foire d’empoigne !

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire