Etats-Unis / Corée du Nord : Le sommet de tous les espoirs

Lee Hsien Loong et Donald Trump à SimngampourLee Hsien Loong et Donald Trump à Simngampour

Annonces

Partagez!

Tous les projecteurs sont dirigés du côté de Singapour où se tient le mardi 12 juin la rencontre tant attendue entre le président américain Donald Trump et son homologue nord-coréen Kim Jong-Un.

Principal enjeu, la dénucléarisation de la péninsule Nord-Coréenne, gage de paix pour la stabilité de la planète toute entière.

Dans la suite de son homologue nord-coréen qui avait déjà foulé le sol singapourien depuis la semaine dernière, Donald Trump est arrivé dimanche soir plein d’optimisme pour son sommet avec Kim Jong-Un.

Une occasion unique qui ne se représentera jamais, a déclaré le président américain lors d’une conférence de presse depuis le Canada où il participait au sommet du G7.

Pour des nombreux observateurs, ce sommet unique est chargé de beaucoup d’optimisme. Donal Trump est en train d’écrire une belle page de l’histoire. Aucun président américain en exercice n’avait avant lui négocié en direct avec un héritier de la dynastie des Kim, sur une possible dénucléarisation du régime reclus.

Lee Hsien Loong et Kim Jong-Un à Simngampour

Lee Hsien Loong et Kim Jong-Un à Simngampour

« Je suis dans une mission de paix, et nous allons porter les cœurs des millions de gens, du monde entier. Nous devons obtenir une dénucléarisation. Il faut démarrer quelque chose. Nous croyons vraiment que la Corée du Nord deviendra un endroit formidable bientôt », a déclaré le président américain.

« Dès la première minute, on saura s’ils sont sérieux ou pas. C’est ma touche personnelle, mon sentiment », a déclaré Trump qui se vante d’être un négociateur iconoclaste.

Si les espoirs sont permis, le président américain ne se fait non plus trop d’illusions. Il reconnait que des obstacles majeurs peuvent se dresser sur le chemin.

« C’est un processus qui peut être long ; la rencontre en elle-même sera déjà une bonne chose et pourrait baliser le chemin ; le reste est une question de temps », pense-t-il.

Pour l’heure, Donald Trump est à Singapour gonflé du soutien de ses homologues du G7. En marge de leur sommet du Canada, les 7 dirigeants du G7 renouvellent leur appel à ce que la Corée du Nord « démantèle complètement, de façon vérifiable et irréversible toutes ses armes de destruction massives et des missiles balistiques ». Tous prônent l’importance d’une dénucléarisation totale.

Sans dévoiler sa stratégie, il apparait clairement que le 45ème président américain fait pour l’instant dans le bâton et la carotte. Prêt à brandir des sanctions ou à adresser une invitation à la Maison blanche à Kim Jong Un, si ça se passe bien.

Pour sa part, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompéo, a dit de Kim Jong Un qu’il est dans des bonnes dispositions pour négocier. Wait and see !

LIRE AUSSI  Etats-Unis : Le sommet historique entre Trump et Kim Jong Un dans une semaine

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Tambwe
Willy Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*