Femmes, violence et terrorisme en Afrique : Bâtir une réponse régionale et internationale

pleure suite à la violencepleure suite à la violence

Ads

Partagez!

UNOWAS organise une conférence de haut niveau sur le thème « Femmes, violence et terrorisme en Afrique de l’Ouest et au Sahel: bâtir une Réponse régionale et internationale ».

La conférence est organisée le cadre de ses activités régionales, en partenariat avec la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CÉDÉAO), le G5 Sahel, le Groupe de Travail Femmes, Jeunes , Paix et Sécurité en Afrique de l’Ouest et le Sahel, le Bureau des Nations Unies Contre le Terrorisme.

Cette conférence de haut niveau fait suite aux recommandations des premières conversations régionales organisées par UNOWAS en partenariat avec le Département Fédéral des Affaires Etrangères de la Suisse (DFAE) et l’institut International pour la paix (IPI), les 27 et 28 juin 2016 à Dakar sur ‘investir dans la paix et la prévention de l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest et le Sahel’.

Elle s’inscrit aussi dans l’engagement d’UNOWAS  de promouvoir le rôle des femmes dans la prévention de la violence et le terrorisme en coordination avec les partenaires et acteurs régionaux et internationaux. La conférence de haut niveau rassemblera une centaine de participants représentant les femmes leaders et des associations de la sous-région, ainsi que des experts.

Ils aborderont, entre autres, les différentes approches pour assurer et renforcer la participation effective et le leadership des femmes et des organisations de femmes dans l’élaboration des stratégies de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent pouvant mener au terrorisme. La conférence de haut niveau se tiendra en présence des Premières Dames du Burkina Faso, du Mali, du Niger, Tchad et la Gambie.

Selon le communiqué, l’Appel De Dakar pour un engagement national et régional en faveur des femmes, des organisations de femmes et des femmes leaders dans la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme. L’Appel de Dakar qui sera lu par la Première Dame du Niger, Lalla Malika Issoufou Mahamadou, à la clôture de la conférence, le mercredi 11 mars à 12h30.

LIRE AUSSI  Mali : « Nous nous battrons contre le terrorisme », IBK

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Femmes, violence et terrorisme en Afrique : Bâtir une réponse régionale et internationale"

Laisser un commentaire