France : Deuil national après l’attentat du 14 juillet

Attentat de Nice

Annonces

Partagez!

Le Président français, François Hollande a décrété un deuil national de 3 jours. Après qu’un camion semi-remorque blanc a tué au moins 84 personnes à Nice, dans le sud-est de la France. Plusieurs autres personnes ont été blessées. C’était le 14 juillet 2016, pendant le feu d’artifice à l’occasion de la fête nationale.

Le conducteur de la semi-remorque et responsable de cet attentat a été abattu par la police. Son nom c’est Mohamed Lahouaiej-Bouhlel. Un homme discret, indique-t-on.

Selon des témoignages, le camion a foncé à pleine vitesse sur des milliers de personnes. Parmi eux, de nombreux étrangers venus assister au traditionnel feu d’artifice de la fête nationale française.

« Les gens trébuchaient, essayaient de rentrer dans les hôtels, les restaurants, les parkings, partout où ils pouvaient. »

Le président de la région niçoise, Christian Estrosi a affirmé que des armes lourdes ont été retrouvées dans le véhicule meurtrier.

« C’était le chaos absolu, des gens hurlaient », a témoigné le journaliste de l’AFP, Robert Holloway également présent à cet instant.

Les autorités locales ont évoqué un attentat. La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête sur cette attaque revendiquée par l’organisation Etat islamique.

Un important dispositif de sécurité a été déployé dans le centre de Nice avec de nombreuses ambulances et des forces de l’ordre et des militaires.

Des investigations sont menées actuellement pour savoir si l’individu a agi seul ou s’il a bénéficié d’une complicité.

Après son arrivée à Paris, le président François Hollande s’est immédiatement rendu à la cellule de crise du ministère de l’Intérieur. Il a ensuite exprimé son soutien aux familles des victimes à la télévision vers 1h30 TU. Un conseil restreint de sécurité et de défense a été organisé vendredi.

Plusieurs dirigeants du monde entier ont exprimé leur soutien à la France, qui vivait depuis dans la crainte de nouvelles attaques. Après les attaques terroristes des 7, 8 et 9 janvier 2015 qui avaient fait 17 morts. Le 13 novembre de la même année, un autre attentat a tué 130 personnes à Paris.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "France : Deuil national après l’attentat du 14 juillet"

Laisser un commentaire