France: L’Etat s’incline devant la pression des « Gilets Jaunes »

Partagez!

Face à la pression des « Gilets Jaune », Emmanuel Macron et son gouvernement viennent de décider de suspendre pour six mois, les trois mesures fiscales.

Le gouvernement français a décidé sous la pression de surseoir  sa décision portant hausse des taxes sur les carburants pour une période de six mois. Ces mesures qui devraient en principe entrer en vigueur dès le 1er janvier 2019, portent sur la hausse de la taxe de carbone, l’essence, le fioul et le diesel.

Le premier ministre Edouard Philippe a fait savoir qu’il s’agit d’une mesure d’apaisement prise par le président de la République. De cette décision d’apaisement, pourront découler d’autres mesures similaires d’ici peu.

Rappelons que l’annulation de la hausse des taxes sur le carburant est l’une des principales demandes du mouvement des « gilets jaunes ». En plus de cela, le mouvement a d’autres revendications notamment fiscales, salariales et ainsi que celles qui portent sur le train de vie de l’Etat.

LIRE AUSSI  Emmanuel Macron : « Aucun désordre ne m’arrêtera »

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Mouvement « gilets jaune »: L'ironie des Arabes et critiques des Africains
  2. Mouvement insurrectionnel des gilets jaunes, Macron durcit le ton - Africtelegraph - Toute l'actualité africaine

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher