Gabon / Aigle-Douanes : La valeur totale des marchandises saisies estimée à environ 1 milliards 31 millions de francs CFA

Aymar Okouma KoubangoyeAymar Okouma Koubangoye

Annonces

Partagez!

La première phase de l’opération « Aigle-Douanes » lancée il y a quelques jours dans la région douanière de Libreville connait un franc succès.

Selon les autorités douanières, des pertes sont énormes pour l’Etat gabonais puisqu’à cette étape il a été mis à nu des exportations et importations de marchandises sans déclarations, en plus d’irrégularité de leur écoulement sur le marché national.

Le porte-parole de l’opération Aigle-Douanes, le Commandant Aymar Okouma Koubangoye, a animé une conférence de presse ce vendredi 17 novembre à l’hôtel des douanes de Libreville. Au cours de cet échange avec la presse locale, l’orateur a dressé le bilan à mi-parcours de l’opération « Aigles-Douanes » lancée dans sa première phase il y a plus d’une semaine à Owendo.

D’entrée, il a rappelé les raisons qui ont amené les plus hautes autorités du pays  à lancer cette opération, à savoir : une baisse drastique des recettes douanières et la proliferation des marchandises prohibées sur le marché intérieur.

Venant aux résultats enregistrés au cours de ces sept premiers jours, le porte-parole a signalé dans le cas des exportations que 1610 produits ont été saisis. Il s’agit des produits alimentaires et des aliments pour animaux. L’estimation de la valeur de ces marchandises est de 9.884.219 FCFA.

S’agissant des importations sans déclaration, environ 508 millions de francs CFA de marchandises ont été interceptées. « Ces produits incluent notamment des boissons alcooliques et non alcooliques, du matériel médical, des vêtements et accessoires », a-t-il expliqué.

En ce qui concerne l’infraction de détention irrégulière de marchandises importées sur le territoire national, M. Okouma Koubangoye a soutenu que les équipes de l’opération ont mis la main sur 3.535 produits dont : des ouvrages de la bijouterie en or et en argent estimés à 451.710.000 FCFA ; des vêtements et accessoires pour 443.672.880 FCFA ; des appareils d’imprimerie industrielle pour 61.700.000 FCFA.

Le tout sans oublier que plus de 4000 faux médicaments ont été détectés, soit une valeur totale des marchandises saisies estimée à 1 milliards 31 millions 303 mille francs CFA.

A noter que l’opération « Aigle-Douanes », qui va se poursuivre sur l’ensemble du territoire national, a pour objectifs de : optimiser les recettes douanières ; protéger les consommateurs des produits et trafics illicites, ainsi que lutter contre la vie chère.

LIRE AUSSI   13% du budget 2017 du Gabon perdu dans la grève des régies financières

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire