Gabon : « la femme a été fauchée par un taxi sur le boulevard triomphale »

décès femme boulevard triomphal

Ads

Partagez!

Ce lundi matin, alors qu’elle se rendait sur son lieu de travail, une femme d’une trentaine aurait été fauchée par un taxi aux environ de 5h du matin. Elle est décédée sur le coup.

Ce n’est pas un suicide. Selon les premiers éléments recueillis ce matin, la femme retrouvée morte sur le boulevard triomphal n’a pas sauté du pont. Selon un témoignage, elle aurait été fauchée par un taxi aux alentours de 5h du matin. Ce dernier a pris la poudre d’escampette et n’a pas pu être identifié. Une foule s’est massée tout autour de la scène.

La photo de la dame, morte et gisant au sol circulait déjà très tôt ce matin sur les réseaux sociaux. Beaucoup affirmaient qu’il s’agissait d’un suicide. La femme aurait sauté depuis le pont supérieur qui jouxte le passage du boulevard triomphal. Mais en y regardant de plus prêt, on s’aperçoit que le corps de la dame est au milieu de la route à plus de trois mètres à l’avant du pont. Au même niveau qu’une pancarte publicitaire qui n’aurait pas permis à la victime de sauter du pont. Tout cela détruit la théorie du suicide.

Le parquet de Libreville va ouvrir une enquête pour vérifier l’ensemble des éléments. Et permettre de retrouver le chauffeur à l’origine de cet accident.

Le boulevard triomphale de Libreville est très souvent le lieu d’accidents de la circulation. La vitesse est la première cause de ces accidents, alors que le goudron de cette route est réputé glissant, surtout en temps de pluies.

De plus, il n’existe aucun passage piétons régulier sur cette route, qui ne laisse que très peu de chances aux personnes qui s’aventurent à la traverser.

LIRE AUSSI : Gabon : Air France augmente le coût du fret aérien

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire