Gabon : Air France augmente le coût du fret aérien

Air france Le ministre s'est fait voler dans un avion d'Air FranceLe ministre s'est fait voler dans un avion d'Air France

Annonces

Partagez!

En situation de monopole, la compagnie Air France vient d’annoncer l’augmentation de ses prix de fret aérien. Une mesure qui est prise pour la période du 01/11/2017 au 31/03/2018.

Contre toute attente, alors le gouvernement gabonais met en place un ensemble de mécanismes pour lutter contre la vie chère au Gabon, Air France annonce l’augmentation ses prix de fret aérien.

Ainsi l’importation de marchandises par fret aérien augmentera de 0,10 euro par kilogramme apprend-t-on dans un communiqué de cette dernière. Il y a quelque temps déjà, la compagnie avait procéder à l’augmentation des prix de ses LTA.

LIRE AUSSI : Gabon: les LTA de Air France coûteront plus cher!

Air France est la seule comapagnie aérienne au Gabon qui est autorisée à effectuer des vols commerciaux entre Libreville et Paris, en vertu d’un vieil accord négocié entre les deux pays. Et qui n’a toujours pas expiré. Toujours très critiqué pour la cherté de ses prix, la société française n’a pas hésité une fois de plus à augmenter le tarif de ses services. Une concurrence déloyale puisqu’à ce jour, il n’existe aucune compagnie aérienne gabonaise.

LIRE AUSSI : Gabon: ligue des réseaux sociaux contre Air France

L’impact sur le coût de la vie devrait se faire ressentir. Notamment sur les produits frais importés tels que les yaourts, fromages et autres produits périssables. Ils nécessitent d’être transportés rapidement, et dont Air France a le monopole. De quoi rappeler la nécessité de développer des industries agroalimentaires gabonaises, et de commercer plus avec la zone CEMAC.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Laisser un commentaire