Gabon : un huissier de justice crée la panique chez Jean Ping

Jean Ping, président de la diasporaJean Ping, président de la diaspora

Annonces

Partagez!

Grosse panique ce matin au domicile de Jean Ping, le leader de l’opposition radicale gabonaise. Un huissier de justice s’est présenté chez lui afin de lui remettre une notification de justice.

Ce n’était pas une tâche facile pour l’huissier qui devait remettre une notification de justice à Jean Ping ce matin.  La dernière fois que des gens s’étaient rendus, sans invitation, au domicile de Jean Ping, ils avaient été ligotés et roués de coups. Raison pour laquelle l’huissier a sollicité les services de l’ordre pour garantir sa sécurité.

Ainsi, pris de panique à la vue du camion des forces de l’ordre présent devant son portail, et pensant que son heure était arrivée, Jean Ping a alors lancé aux forces de sécurité : « si vous voulez m’arrêter, alors arrêtez moi« . Ce qui n’a pas manqué de faire rigoler la toile gabonaise. Raillant le septuagénaire qui aurait cherché à se faire embarquer par la police pour devenir un « martyr ».

En outre, Jean Ping était le candidat de l’opposition radicale lors de la dernière élection présidentielle en 2016. Il continue d’affirmer être le vainqueur de l’élection. Cette dernière a officiellement donné Ali Bongo Ondimba en tête, avec près de 50% des suffrages. Depuis, la majorité des soutiens de Jean Ping ont rejoint le camp présidentiel.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Laisser un commentaire