Gabon : Inauguration d’une cimenterie du groupe CIMAF

CIMAF Gabon

Annonces

Partagez!

Après avoir posé la première pierre en juin 2013, le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a procédé à l’inauguration de l’usine de production de ciments du groupe marocain Ciments de l’Afrique (CIMAF), le 9 juin 2016 dans la commune d’Owendo.

Le président Ali Bongo Ondimba a inauguré jeudi dernier, la nouvelle cimenterie du groupe marocain CIMAF, implantée dans la commune d’Owendo, dont l’investissement est estimé à 35 millions d’euros avec une capacité de production de 500 milles tonnes de ciments par an extensible à 1 million.

Selon le président de la République, la mise sur pied de cette usine à capitaux marocain au Gabon, témoigne de l’excellence des relations entre le Gabon et le Maroc dirigées vers un renforcement évident de la coopération sud-sud.

Accompagné du premier ministre, Pr Daniel Ona Ondo, du Maire de la commune d’Owendo et du président directeur général du groupe Ciments de l’Afrique (CIMAF), Ali Bongo Ondimba a officiellement lancé les activités de ce centre de broyage et d’ensachage, destiné à couvrir les besoins en ciment de toute l’étendue du territoire gabonais.

« Ceci est un autre témoignage des réalisations que nous voyons s’accomplir au fur et à mesure dans le cadre du Gabon industriel. Et nous sommes heureux que l’inauguration de ce jour soit en compagnie de nos frères marocains qui ont pris sur eux de venir investir dans notre pays », a déclaré Ali Bongo Ondimba.

Et d’ajouter : « Nous sommes un pays en développement où la construction prend une part importante aussi bien dans les gros projets industriels que dans les projets d’infrastructures tels que les ponts, routes, barrages et ça concerne aussi le citoyen et c’est donc la réponse à tous ces besoins ».

Comme une bouée de sauvetage, la mise en fonction de l’usine CIMAF au Gabon vient contribuer avec d’autres réalisations à résorber le chômage dans le pays qui n’a cessé de prendre de l’ampleur depuis le début de la crise mondiale, marquée par la chute du baril de pétrole.

La cimenterie a favorisé la création de 200 postes dont 196 occupés par des gabonais. Ces ressources humaines ont également eu droit à un ambitieux programme de formation et de transfert de technologie dans les usines du groupe en terre marocaine afin d’assurer un service de qualité aux populations via, CIMAF Gabon.

L’inauguration de cette usine après la reprise des actifs de CIM Gabon par le groupe marocain Addoha, intervient après celles de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, de la Guinée, du Cameroun, du Congo et du Mali. Le groupe est présent dans 20 pays dont opérationnels et huit en cours de développement.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Gabon : Inauguration d’une cimenterie du groupe CIMAF"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*