Gabon : Jean Eyeghe Ndong dans une incertitude de sa carrière politique

Jean Eyeghe NdongJean Eyeghe Ndong

Annonces

Partagez!

Confronté à un choix difficile, Jean Eyeghe Ndong, actuel président du groupe parlementaire des Forces du changement  au Sénat est enfermé dans un piège.

Lui qui voulait  tenter pour une seconde  fois  sa chance de briguer le poste tant convoité d’édile de Libreville, est surpris par l’organisation couplée, le 6 octobre prochain, des élections législatives et locales. Jean Eyeghe Ndong est subitement tourmenté et une incertitude se lit sur son visage sur la suite de sa carrière politique.

Raviser sa position serait synonyme de perdre sa crédibilité déjà entamée. Que va-t-il encore annoncer aux Gabonais dans sa déclaration du Jeudi 23 Août 2018 à son QG de Nkembo ? Il est reproché à « Nza fé », comme l’appellent ses proches, de faire dans le nombrilisme. Avec le couplage de deux élections (Législatives et locales), le dilemme est grand pour  ce natif de « N’kembo ».

Va-t-il continuer sa campagne de boycott des législatives ? Cela ressemblerait à un suicide politique, car il lui faudra attendre 5 ans pour postuler de nouveau. L’ancien Premier ministre d’Omar Bongo, Conseiller Municipal et Sénateur du 2ème arrondissement de la commune de Libreville est coincé, disent certains observateurs.

Faut-il rappeler qu’au sortir  des locales 2013,  sa liste présentée en indépendant avait remporté la majorité des conseillers au 2ème arrondissement de Libreville.  Mais à l’heure de la récompense, il a fait élire, contre l’avis de ses partisans, son fils Alexis Bengone, qui est aujourd’hui maire  de cette circonscription. Lui-même s’étant arrogé le poste de Sénateur après avoir tenté en vain de briguer la tête du conseil municipal de Libreville.

LIRE AUSSI  Gabon : Les opposants refusent de suivre Jean Ping

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Gabon : Jean Eyeghe Ndong dans une incertitude de sa carrière politique"

Laisser un commentaire