Gabon : Jean Ping adresse son recours à la Cour constitutionnelle

Jean ping a déposé son recours

Annonces

Partagez!

C’est au 9ème jour, date butoir par rapport au délai constitutionnel que Jean Ping a accompli cet acte hautement salué.

Déposera-t-il, ne déposera-t-il pas son recours à la Cour constitutionnelle ? La question taraudait tous les esprits et brulait sur toutes les lèvres des Gabonais et même au sein de la communauté internationale. Il l’a finalement fait.

En effet, c’est le jeudi 8 septembre 2016 sous le coup de 15h15 que Jean Ping, candidat malheureux à l’élection présidentielle du 27 août dernier, a déposé son recours à la Cour constitutionnelle pour contester la victoire de son rival Ali Bongo Ondimba. Il a gagné avec 49,80% des voix, selon les résultats publiés par la Cénap.

Chaque camp a continué de revendiquer la victoire ces derniers jours dans les médias tout en dénonçant des fraudes dans certaines régions lors du vote du 27 août dernier.

D’après les déclarations du camp de Jean Ping, le recours déposé concerne la région du Haut-Ogooué, province d’origine du chef de l’Etat Ali Bongo. Dans cette province, le taux de participation aurait atteint les 99,98% lors du scrutin. Une situation qui ne rencontre pas l’assentiment du camp de Jean Ping qui exige le recomptage des voix bureau par bureau, dans cette région.

Jean Ping et son camp qui doutent de l’impartialité de la Haute cour ont longtemps hésité avant de s’adresser à la Cour constitutionnelle. « C’est après une très longue réunion que nous avons décidé de déposer notre recours. Nous avons évité que la communauté nous traite des va-t-en-guerre », a-t-on précisé du côté de son Quartier général.

Alain-Claude Bilie By Nze, porte-parole d’Ali Bongo, avait pour sa part dénoncé « une fraude massive » dans la province du Woleu-Ntem, réputée être une citadelle imprenable de l’opposition ainsi qu’à Omboué, village natal de l’opposant Ping.

Selon des sources proches de l’opposant, le recours déposé se présente sous forme d’une demande de procédure qui consisterait à ce que la Haute cour puisse renvoyer la question de recomptage des voix auprès de l’instance où le problème s’était déclaré, c’est-à-dire, auprès de la Commission électorale nationale et permanente (Cénap), instance technique en charge des élections.

La bataille semble loin de s’approcher de la solution, car le camp du candidat déclaré vainqueur ne l’entend pas de cette oreille.

Pour eux, le recomptage des voix est prévu, mais à la Cour constitutionnelle et pas ailleurs. Les empoignades promettent donc d’être houleuses.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Gabon : Jean Ping adresse son recours à la Cour constitutionnelle"

Laisser un commentaire