Gabon : L’affaire Ndjoubi Ossamy délibérée ce jeudi

Alain-Paul Ndjoubi OssamyAlain-Paul Ndjoubi Ossamy

Ads

Partagez!

Alain-Paul Ndjoubi Ossamy et ses co-accusés seront fixés sur leur sort ce jeudi 26 juillet 2018.

Au terme de l’audience du mardi 24 juillet 2018, le ministère public a requis finalement 5 ans de prison dont 4 avec sursis, à l’encontre de l’ex-directeur général des Douanes et Droits indirects et de l’ancien chef de service Valeurs, Jean-Bernard Ngalibika.

Le procès de Paul Alain Ndjoubi Ossamy se tient devant la Cour criminelle spéciale depuis le mardi 17 juillet dernier. Il lui est reproché d’avoir détourné des deniers publics d’une valeur de 100 millions de francs CFA versés par la société EGCA-Satram en guise d’avance sur une amende relative à une infraction douanière.

A l’issue du réquisitoire du procureur général au terme duquel, il a requis 5 ans de prison dont 4 ans avec sursis, et des plaidoiries des avocats devant la Cour criminelle spéciale, les trois prévenus dont Paul Alain Ndjoubi Ossamy devaient être fixés aujourd’hui sur leur sort. La Cour Criminelle Spéciale rendra son verdict en toute indépendance.

Malgré la défense tenace de leurs avocats et le remboursement pourtant intégrale de la somme querellée, la balance ne penche pas à leur faveur. La réquisition du ministère public est jugée excessive, voire hors de propos par les avocats des accusés pour qui le dossier est vide.

LIRE AUSSI  Opération Mamba au Gabon : Les détenus à la barre dès demain

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Gabon : L’affaire Ndjoubi Ossamy délibérée ce jeudi"

Laisser un commentaire