Gabon : « Le maçon se reconnait aux pieds du mur » !

Installation du nouveau maire du 5èmeInstallation du nouveau maire du 5ème

Annonces

Partagez!

C’est la substance du message de Chadi Moukarim, maire entrant du 5ème arrondissement de Libreville, lâché le mardi 19 mars, jour de son installation officielle.

Après avoir brillamment été élu le dimanche 10 février dernier, Chadi Moukarim a été installé sur son fauteuil de maire du 5ème arrondissement de Libreville.

La cérémonie riche en couleurs qui a connu la participation remarquée d’autres maires de commune dont Owendo et Port-Gentil, sans oublier les chefs de quartiers, a été présidée par le maire de Libreville, Léandre Zué.

Fidèle aux orientations du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui souhaite voir « les actes prendre le pas sur les paroles », le maire du 5ème arrondissement réputé être un habitué de la truelle a montré le visage d’un ouvrier prompt à donner des coups de pioche pour accélérer le développement de son arrondissement.

Etant un acteur issu de l’univers entrepreneurial où les tournures et autres fioritures n’ont guère de place, le nouveau maire s’est voulu rassurant et très optimiste pour faire bouger les lignes.

« Place sera réservée à l’action mêlée au dynamisme et à son sens pragmatique », a-t-il martelé.

Aussi, celui qui prend le relais de Landry Mavoungou Bitheghé, le maire sortant, a-t-il promis de tout mettre en œuvre pour que le travail se poursuive dans le même élan impulsé par son prédécesseur qu’il a chaleureusement remercié, du reste, pour ses conseils avisés et expérimentés.

Levée d’un coin de voile des actions à court, moyen et long terme du maire entrant. Morceaux choisis.

« Au personnel, soyez en paix, le travail se poursuivra avec abnégation. La seule chose que j’attends de vous c’est le dévouement envers nos administrés », a-t-il mentionné tout en promettant l’amélioration de leurs conditions de travail.

Aux chefs de quartiers, maillons importants en tant qu’auxiliaires de proximité, Moukarin a dit ceci : « Sachez que nous allons très vite nous attaquer aux maux qui minent nos quartiers dont le désenclavement de nos routes secondaires, le nettoyage de nos bassins versants, l’assainissement de nos espaces de vie communs ».

A eux également, le nouveau maire a promis offrir des cases à palabres dignes de ce nom propices pour leur permettre d’exercer leur autorité au sein des cadres améliorés.

Chadi Moukarim n’a oublié personne. Maire d’un arrondissement à vocation entrepreneuriale et industrielle, il a appelé les chefs d’entreprises avec qui il souhaite travailler en bonne intelligence à une union sacrée.

« Chers chefs d’entreprises, sachez que vous faites la fierté du 5ème arrondissement de Libreville. Vous serez au cœur de notre action pour que main dans la main, nous ayons des entreprises citoyennes au service de la communauté plus que par le passé ».

Sans doute, l’annonce phare du maire entrant a été celle liée à la problématique de la décharge publique de Mindoubé arrivée à saturation. Voici ce que le maçon dont le rêve est de se faire reconnaitre aux pieds du mur a dit à ce sujet.

« Nous comptons sur votre étroite collaboration pour relever les nombreux défis auxquels nous ferons face. Je pense particulièrement à la valorisation de déchetterie de Mindoubé ».

Afin d’être à l’écoute et favoriser les échanges entre ses administrés, le maire a fait état de sa volonté de renforcer les canaux de communication, outil stratégique majeur au service des propositions constructives.

Les populations du 5ème arrondissement qui ont massivement effectué le déplacement ont pris date.

LIRE AUSSI Gabon : Gregory Laccruche Alihanga installé sur son fauteuil

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire