Gabon: Les rassemblements politiques et syndicaux autorisés

Ads

Partagez!

Une nouvelle série de mesures d’assouplissement de l’état d’urgence sanitaire, mis en place pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, ont été adoptées.

La mesure la plus attendue est celle de l’autorisation de se réunir jusqu’à 30 personnes dans le cadre des rassemblements politiques et syndicaux.

Le gouvernement gabonais, fort du succès de la riposte face au Covid-19, a annoncé une nouvelle série d’assouplissement des mesures de restrictions prises pour freiner la propagation du virus.

Le ministre de l’Intérieur n’a pas éludé la question des attroupements politiques et syndicaux, contrairement à ce que certaines mauvaises langues avaient prédit.

Limités à 10 personnes depuis mars dernier, les rassemblements passent désormais à 30 personnes, à l’exception du Parlement et des établissements d’enseignement qui bénéficient d’une jauge plus importante.

Toutefois, des dérogations pourraient être accordées pour des événements relevant des « services essentiels et des institutions», a indiqué le ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha.

C’est donc un pas de plus mais pas tout à fait un retour à la normale. Mais peu à peu le chemin est ouvert.

LIRE aussi: Coronavirus : Les rassemblements toujours interdits au Gabon

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Gabon: Les rassemblements politiques et syndicaux autorisés"

Laisser un commentaire