Gabon : Noureddin BONGO VALENTIN nommé coordonnateur général des affaires présidentielles

Annonces

Partagez!

Noureddin BONGO VALENTIN, fils du président de la République Ali Bongo Ondimba, a été nommé Coordinateur général des affaires présidentielles, en conseil des ministres du 5 décembre 2019.

Une nouvelle personnalité fait son entrée au sein de l’appareil présidentiel gabonais. Il s’agit de Noureddin BONGO VALENTIN. Il a été nommé au poste de Coordinateur général des affaires présidentielles.

Cette coordination générale coiffe l’ensemble des services de la Présidence gabonaise et l’occupant du fauteuil directorial apparaît désormais comme le nouveau patron des affaires du palais présidentiel, après le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. Il est placé au-dessus du cabinet présidentiel, récemment dirigé par Brice Laccruche Alihanga.

Il est par ailleurs doté d’un cabinet très étoffé de six membres.

CABINET DU COORDINATEUR GENERAL DES AFFAIRES PRESIDENTIELLES

– Conseiller Spécial du Président de la République, Directeur de Cabinet du Coordinateur Général des Affaires Présidentielles : M. Ian Gyslain NGOULOU

Conseiller du Président de la République, Conseiller Juridique et Administratif : Mme Laetitia YUINANG

– Conseiller du Président de la République, Conseiller Economique et Financier : M. Emmanuel LEROUEL.

– Conseiller du Président de la République, chargé de la Communication et des Affaires Sociales : M. Max Samuel OBOUMADJOGO.

– Secrétaire Particulière : Mme Wilma Ornélia Mélia MOUGOLA MOUISSI.

– Secrétaire de Cabinet : Mme Kaminou Orphée LOEMBET.

On note aussi l’arrivée d’un nouveau porte-parole de la Présidence. Jessye ELLA EKOGHA arrive à la présidence. Des questions se posaient sur son maintien. C’est désormais acté ce 5 décembre 2019. Le Chef de l’Etat a décidé de le confirmer à ce poste.

Le Président de la République, à travers ce conseil des ministres où de nombreuses nominations ont été faites, donne le ton de la nouvelle marche du pays, consécutif sans doute à l’opération « Scorpion », destinée à lutter contre la corruption et la mauvaise gouvernance.

Lire aussi Gabon : Jean Eyeghé Ndong et ses propos qui fâchent

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire