Gabon : Relance des travaux de la Transgabonaise pour désenclaver Libreville

Ads

Partagez!

Les travaux, exécutés par la Société autoroutière du Gabon, devraient permettre de bitumer 780 km de route entre Libreville et Franceville.

Initialement prévus pour démarrer en septembre 2019, les travaux de la «Transgabonaise», route reliant la capitale Libreville à Franceville, devraient débuter en décembre prochain, apprend-on. Ceux-ci seront exécutés par la Société autoroutière du Gabon (SAG), une entreprise de droit gabonais issue d’un partenariat public-privé entre Arise, plateforme conjointe d’Olam International et Africa Finance Corporation (50%) et le fonds français Meridiam (50%).

La SAG aura ainsi la lourde tâche de bitumer entièrement plus de 200 km de la route nationale 1 (RN1), principale voie terrestre reliant la capitale au reste du pays, notamment l’axe PK59.7/74.5. Ce, avant de s’attaquer aux plus de 500 km de la RN3 menant à Libreville. Soit au total, 780 km de routes à rénover.

Le coût de ce projet était estimé fin 2019 à 600 milliards de francs CFA. La RN1 er RN3, qui constituent la «Transgabonaise», sont en chantier depuis des années et certains tronçons sont endommagés.

Ce projet à fort impact économique permettra de mettre un terme au calvaire des milliers d’usagers qui empruntent au quotidien la RN1. Ce projet devrait également permettre la création de milliers d’emplois directs et indirects devraient être créés avec ce projet, en plus des activités économiques et commerciales liées audit projet.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Relance des travaux de la Transgabonaise pour désenclaver Libreville"

Laisser un commentaire