Gabon : Un séminaire sur la souscription des risques facultés

Assurance

Ads

Partagez!

Sous le thème « Souscription des risques facultés », la Société Commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG-Ré) a initié un séminaire de formation depuis le 20 juin 2016, à Libreville, pour outiller les hommes et femmes des assurances, à la souscription des risques facultés.

En collaboration avec l’ArabRe-Insurance Group (Arig), la Société Commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG-Ré) organise du 20 au 22 juin 2016, dans la capitale gabonaise, un séminaire dédié à la souscription des risques facultés.

D’après le directeur général adjoint de la SCG-Ré, Judicaël Mawi, « ce séminaire se présente comme, l’opportunité de permettre aux différents acteurs impliqués dans la gestion des risques transports, durant trois jours de travaux, d’échanger et débattre sur les enjeux communs aux professionnels du secteur ».

Selon lui, les transports maritime, terrestre et aérien souffrent d’une absence d’harmonisation entre pays et ce séminaire outillera les professionnels qui devront au cours de leurs différentes missions, faire face aux risques politico-commerciaux ainsi qu’aux aléas réglementaires composés de risques liés aux pertes, vols, casses, dans le cadre des opérations de manutentions, de chargements et déchargements, d’entreposages et intermédiaires.

« Même si l’assurance du transporteur permet de couvrir certains des risques, les conventions internationales prévoient de nombreuses limitations des responsabilités et exclusions, ce séminaire permettra de mieux appréhender les barrières tarifaires et la volatilité des primes entre régions, qui sont autant d’obstacles qui obèrent les capacités de souscription aux risques », a précisé M. Judicaël Mawi.

Pour sa part, Laurent Biéhly, le directeur Afrique et Asie du Sud du groupe Arig et animateur de ce séminaire, s’est exprimé en ces termes en posant la problématique : « Il y a une vraie demande en termes de savoirs sous les branches maritimes en Afrique. Il s’agira d’un séminaire axé uniquement sur les marchandises transportées par voie maritime, aérienne ou terrestre d’un point A à un point B ».

Il a également annoncé qu’une visite guidée au port d’Owendo, constituant la phase pratique du programme, clôturera ce séminaire technique qui va couvrir les aspects de la souscription, les conditions d’assurances couvertes et exclues par les compagnies d’assurance, mais aussi de réassurance.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire