Gabon : un fonds d’aide mis sur pied en soutien aux personnes albinos

Wabouna s'engage pour la cause des albinosWabouna s'engage pour la cause des albinos

Annonces

Partagez!

Le mouvement des entrepreneurs engagés Wabouna, à l’origine de cette initiative, entend procéder à des collectes de fonds afin d’améliorer les conditions de vie de ces personnes vulnérables.

Un «Fonds d’aide citoyen pour les compatriotes albinos» a été lancé le 17 avril dernier à Libreville, la capitale. Initié par le mouvement des entrepreneurs engagés Wabouna, ce fonds vise à améliorer les conditions de vie des personnes atteintes d’albinisme, une maladie héréditaire due à une absence de pigmentation (mélanine).

Un chèque de 2 millions de francs Cfa a été remis à l’Association  de lutte pour le bien-être des albinos (Alba) lors de la cérémonie de lancement. Cette association, présidée par le Dr Stéphanie Ntsame, milite notamment pour que le handicap de l’albinisme soit connu et pris en charge par les autorités gabonaises.

«Ce fonds servira à l’association du Dr Ntsame. Il sera géré par [son] association en collaboration avec notre mouvement pour que l’argent que nous allons récolter puisse réellement servir à la cause que nous avons choisie de défendre», a déclaré à la télévision Hercule Nze Souala, président de Wabouna.

Selon ce dernier, son mouvement va lancer un appel à contributions auprès des organismes internationaux, des associations et des partis politiques pour alimenter ce fonds. Les personnes albinos font face à des problèmes de santé liés notamment à la sensibilité de leur peau. Elles sont également victimes de stigmatisation au Gabon, comme dans plusieurs autres pays africains.

En outre, les préjugés auxquels elles sont confrontées les empêchent d’avoir accès à des soins de santé et à une éducation adaptés, aux services sociaux, de même qu’à une protection juridique et à la réparation en cas de violation de leurs droits. 

LIRE AUSSI Brice Laccruche Alihanga: L’imperturbable!

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire