Gambie : huit militaires condamnés pour trahison

Annonces

Partagez!

Ils sont accusés d’avoir comploté pour renverser l’actuel Président Adama Barrow.

La cour martiale gambienne a condamné lundi huit militaires pour trahison et mutinerie. Ils écopent de peines de prison allant de trois à neuf ans. Ils sont accusés d’avoir comploté pour renverser l’actuel gouvernement du Président Adama Barrow.

Il leur est aussi reproché d’avoir créé un groupe WhatsApp pour planifier des attaques contre la force de la CEDEAO qui assure la sécurité du pays. Les condamnés sont «radiés avec indignité» des forces armées, a déclaré le président de la cour martiale, le colonel Salifu Bojang. Quatre autres soldats mis en cause dans cette affaire ont été relaxés.

Par ailleurs, les deux généraux de la garde rapprochée de l’ancien Président Yahya Jammeh ont été acquittés. Ils étaient accusés de désertion. Ils avaient quitté la Gambie avec l’ancien dirigeant en janvier 2017, avant de regagner le pays plus tard. Leur acquittement doit être confirmé par le chef d’état-major.

LIRE AUSSI Fête de l’unité du Cameroun: Passage remarqué des troupes congolaises

Comments

commentaires

Actualité africaine

Leave a comment

Your email address will not be published.


*