Guinée Equatoriale: Les parlementaires interdits de quitter le pays sans l’autorisation du vice-président de la République

Téodorin ObiangTéodorin Obiang

Annonces

Partagez!

Selon la note de la présidence équato-guinéenne rendue publique jeudi à Malabo, il est question de défendre l’intérêt national du pays.

la décision prise par les autorités vise aussi la sécurité d’Etat. Seul Théodorin Obiang Nguema accorde les permissions de voyages à l’étranger.

Désormais, les Sénateurs et députés équato-guinéens avant de sortir de leur pays, doivent impérativement soumettre leur demande de voyage à l’étranger aux présidents de l’Assemblée nationale ou du Sénat.

Ces présidents vont à leur tour présenter ladite demande au vice-président de la République, Théodorin Obiang Nguema, qui est aussi le fils du président de la République.

Et c’est donc ce dernier qui décide du voyage ou non des parlementaires. D’après la présidence, cette décision vise à protéger l’intérêt national. Elle vise aussi la sécurité nationale. En juin dernier, une mesure similaire touchait déjà les fonctionnaires de la Guinée équatoriale.

Il faut rappeler au lendemain de la tentative du coup d’Etat, plusieurs fonctionnaires ont été arrêtés parce qu’ils étaient accusés d’être impliqués. C’est le cas de l’ex-ambassadeur de Guinée équatoriale au Tchad, Enrique Nsue Anguesomo. Lui et plusieurs autres fonctionnaires sont encore en détention dans l’attente d’un jugement.

LIRE AUSSI  Guinée équatoriale : Pas de libération des prisonniers politiques malgré l’amnistie générale

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire