Guinée : Un manifestant tué

Alpha CondéAlpha Condé

Annonces

Partagez!

Le dialogue politique est-il possible en Guinée ? En tout cas, c’est du moins la question que l’on peut se poser, eu égard à ce qui se passe dans le pays depuis hier. Lors de la journée « ville morte », un manifestant a perdu la vie.

Que va-t-il se passer dans les tout prochains jours ? La colère a atteint son paroxysme, en Guinée. On fait constater le mécontentement de la jeunesse ; elle a envahi les rues de Conakry, lundi. C’était juste pour protester contre ce qu’elle appelle « la fraude généralisée ».

En réalité, cette jeunesse a suivi l’appel des opposants. Les jeunes n’étaient pas les seuls dans les rues de Conakry ; à leur côté, participaient les syndicats d’enseignants qui ont parlé avec amertume. Il y avait un désordre total, hier en Guinée. Les manifestants étaient nombreux. Pour y mettre un terme, la police était obligée de lancer des grenades lacrymogènes pour disperser la foule.

Mais, il y avait une résistance farouche de la jeunesse qui n’a pas eu peur. Evidemment, on note l’interpellation de quinze de ses membres qui seront relâchés plus tard. « A la fin de cette journée, un jeune a été tué par balle, à Conakry, et d’autres ont été blessés dont deux étaient toujours en soins intensifs, selon une source hospitalière », informes nos sources. Nous y reviendrons dans les prochaines heures pour des plus amples informations.

Une chose est certaine. Les manifestants ont soutenu qu’ils ne comptent pas baisser les bras. Ils ont promis d’envahir encore les rues de Conakry. De leur côté, le régime en place n’accepte pas le désordre. Le camp du pouvoir a indiqué que la loi régnera dans ce pays. « Aucun bordel ne sera permis », renseigne une source émanant du pouvoir. Wait and see !

LIRE AUSSI  Sénégal : 500 Guinéens recherchés par la Police pour de faux documents

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Leave a comment

Your email address will not be published.


*