Huawei a inauguré son centre de données en Afrique du Sud, une première

HuaweiHuawei
Partagez!

Le groupe technologique chinois, Huawei, qui fait dans l’infrastructure numérique a choisi l’Afrique du Sud pour ouvrir son premier centre de données.

Conforme aux normes TIER 3, il utilise les puces et les périphériques pour offrir de services cloud en Afrique. L’arrivée de ces hommes d’affaires n’a pas fait frémir les américains, et de fait, autant le pays émergents les intéresse, autant ils viennent investir là où les marchés se diversifient et sont tout de même prometteurs. Cet énorme potentiel attire les hauts responsables de cette division.

Huawei est, en réalité en avance par rapport à Microsoft qui vient d’emboiter le pas à ce géant asiatique en inaugurant ses services innovants le 6 mars 2019.Ce qui les attire, on se l’imagine est le dynamisme du pays et surtout les nouvelles parts du marché que convoiterait n’importe quel investisseur avisé ayant un esprit visionnaire.

Loin de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, sur ce continent africain qui a le choix entre la sécurité ou l’économie, cette aubaine masque une réalité sociale proche du deuxième cas. Une nouvelle fois, l’infrastructure numérique a des atouts sur lesquels les investisseurs comptent durablement fructifier d’autres marchés et donner des emplois directs et indirects aux jeunes diplômés dans ce secteur enviable.

LIRE AUSSI Forum Next Einstein : Un appel aux meilleurs talents scientifiques africains

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Huawei a inauguré son centre de données en Afrique du Sud, une première"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*