Île Maurice : La présidente s’attaque à la Barclays Bank

Ameenah Gurib-Fakim, la présidente de l'Île MauriceAmeenah Gurib-Fakim, la présidente de l'Île Maurice

Ads

Partagez!

Ameenah Gurib-Fakim estime qu’il y a eu divulgation du secret bancaire. Pour cette faute, elle a servi une mise en demeure à la banque.

La divulgation des transactions bancaires de la présidente Ameenah Gurib-Fakim à la presse est, selon elle, une violation du secret bancaire. Elle estime que cela lui a non seulement causé un énorme préjudice, mais a également porté atteinte à son honorabilité.

Raison pour laquelle elle a décidé de poursuivre la Barclays Bank à qui elle réclame désormais la somme de 500 millions de roupies. Par le biais d’un huissier de justice, elle a remis une mise en demeure à la banque. Elle s’appuie sur la clause de confidentialité qui a été violée par la banque.

Rappelons que c’est le quotidien Mauricien l’Express qui a révélé ces transactions bancaires qui ont donné l’opportunité aux politiques de contraindre la présidente Ameenah Gurib-Fakim à la démission. Et, malgré les pressions politiques et médiatiques, la présidente n’a pas cédé. Ameenah Gurib-Fakim a refusé de démissionner.

LIRE AUSSI  Le FMI confirme son soutien financier et technique au Gabon

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire