Un forum international pour investir au Cameroun

CIF-API

Ads

Partagez!

Sous le patronage du chef d’État camerounais, Paul Biya, une conférence économique regroupant des industriels, entrepreneurs, institutionnels et financiers venus d’Afrique et du monde entier, se tiendra à Yaoundé les 17 et 18 mai 2016, sous le thème « Investir au Cameroun, Terre d’attractivités ».

Dans l’objectif de mettre en avant les opportunités considérables d’investissements du pays, un forum international  dont le thème est « Investir au Cameroun, Terre d’attractivités », se tiendra les 17 et 18 mai prochains dans la capitale camerounaise, sous l’égide du président Paul Biya.

Cette plate forme d’échange sera l’occasion pour les participants non seulement d’étudier et mettre en vue les multiples opportunités économiques du pays, mais également de proposer des solutions pragmatiques pour améliorer les conditions d’investissement au Cameroun, qui d’ailleurs est engagé dans de nombreux projets structurants et revendique, un taux de croissance annuelle de plus de 5%.

Plusieurs personnalités politiques et représentants de hautes institutions internationales ainsi que de nombreux hommes d’affaires, sont attendus à ce grand rendez-vous de partage. On s’attend notamment à la présence de Manuel BARROSO, Président de la Commission Européenne (2004-2014), de l’ancien Premier Ministre de République de Corée (2009-2010), Chung UN-CHAN, Donald Kaberuka, docteur en économie et Président de la Banque Africaine de Développement (BAD) de 2005 à 2015 , ainsi que Pascal Lamy, directeur général de l’Organisation mondiale du commerce de 2005 à 2013 (OMC).

Pays d’Afrique centrale et occidentale, le Cameroun dispose de ressources naturelles agricoles (bananes, cacao, café, coton, miel), forestières, minières (bauxite, fer, cobalt, nickel, manganèse, diamant, marbre) et pétrolières.

Mais les activités informelles ont aussi leur place dans cette économie. Selon certaines données, au Cameroun, 75 % de la main-d’œuvre urbaine travaillerait dans le secteur informel et 6 ménages sur 10 tireraient au moins une partie de leurs revenus de ce secteur informel. Cette importance du secteur informel aurait tendance à croître de plus en plus depuis la crise économique. Il permettrait de remédier partiellement au problème du chômage (20 % de la population en 1995, 30 % en 2003). En 2011, le taux de chômage a dégringolé et est estimé à 13,1 %.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

1 Comment on "Un forum international pour investir au Cameroun"

  1. akono eyinga eric | 5 mai 2016 at 20:51 | Répondre

    très ravis et honorer de votre contributions pour l émergence du Cameroun

Répondre à akono eyinga eric Annuler la réponse.