La candidature d’Alassane Ouattara diversement interprétée

Ads

Partagez!

L’opposition organise de plus en plus des manifestations de rue dans le pays pour dénoncer la candidature de Ouattara à la présidentielle ivoirienne prévue le 31 octobre 2020.

Cette candidature du président ivoirien Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre prochain est diversement interprétée : un premier mandat de la troisième République selon le pouvoir et un troisième mandat selon l’opposition.

Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement ivoirien estime dans un communiqué que cette candidature est « légale et conforme au principe fondamental de non-rétroactivité des lois.

Conformément à la nouvelle constitution du 08 novembre 2016 instaurant la IIIe République, dont le peuple souverain s’est librement doté, cette candidature est légale et conforme au principe fondamental de la non-rétroactivité des lois», a soutenu M. Touré

Selon lui, l’article 183 de la constitution relative à la continuité législative brandit par l’opposition ivoirienne comme étant la disposition qui devrait empêcher la candidature de M. Ouattara, concerne l’ensemble des textes de loi en vigueur dans notre pays et non l’ensemble des dispositions de l’ancienne constitution.

Elle concerne donc l’ensemble des textes de loi en vigueur dans notre pays et non l’ensemble des dispositions de l’ancienne constitution. Il est bon de préciser qu’en aucun moment cet article ne mentionne que les dispositions de la précédente Constitution qui venait d’être abrogée sont reconduites.

Touré affirme que l’article 183 de la constitution ivoirienne relative à la continuité législative prévoit que: « la législation actuellement en vigueur en Côte d’Ivoire reste applicable, sauf l’intervention de textes nouveaux, en ce qu’elle n’a rien de contraire à la présente Constitution.

« En tout état de cause, notre pays dispose, aujourd’hui, d’Institutions fortes, modernes et indépendantes. En la matière, il reviendra au Conseil Constitutionnel de trancher définitivement sur cette question, ainsi que celles relatives à toutes les autres candidatures déclarées», a conclu le porte-parole de l’exécutif ivoirien.

LIRE aussi: Présidentielle ivoirienne : Alassane Ouattara fait volte-face et annonce sa candidature

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "La candidature d’Alassane Ouattara diversement interprétée"

Laisser un commentaire