LDC: Le Président Ahmad Ahmad a été menacé

Annonces

Partagez!

Le Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF), ne fera aucun cadeau à l’Espérance de Tunis, au cours de sa réunion prévue ce mardi 4 juin 2019. Le président de l’EST Hamdi Meddeb, a sérieusement menacé le Président de la CAF Ahmad Ahmad.

« Le président de l’Espérance Tunis m’a menacé… », a déclaré Ahmad Ahmad, Président de la CAF. C’etait vendredi 31 mai 2019, lorsque le Président de la CAF descendait sur le terrain pour calmer les esprits et mettre fin au honteux spectacle de la finale retour de la Ligue des Champions entre l’EST et le Wydad de Casablanca. Il est ensuite remonté dans sa loge sans avoir rien obtenu.

Critiqué de toute part pour son manque de commandement et de charisme au cours de cette finale, à Tunis, le Président de la CAF est enfin sorti de son mutisme.

Il a déclaré que le président de l’EST, Hamdi Meddeb, l’a menacé sans vergogne: « Le président de l’Espérance de Tunis m’a menacé devant des témoins».
Pour Ahmad Ahmad, l’EST trafique ou magouille quelques-uns de ses succès. « Des grands présidents de club en Afrique condamnent les pratiques de ce club, mais nous n’avons pas de preuves », a-t-il confié avant de se demander si les responsables de l’Espérance de Tunis ne sont carrément pas des tricheurs. Le Malgache s’est étonné que la VAR n’ait rencontré des problèmes qu’à Tunis : « Pourquoi la VAR marche partout mais pas à Tunis ? »

C’est pour tout cela et d’autres raisons que le WAC réclame que la finale retour soit rejouée sur un terrain neutre.

Alors que le club tunisien n’est toujours pas déclaré vainqueur de la LDC par la FIFA, la sortie médiatique de Ahmad Ahmad risque de peser lourd sur la décision du comité exécutif d’urgence de la Confédération africaine de football (CAF), prévu ce mardi 4 juin 2019, pour discuter de l’interruption polémique de la finale retour de la Ligue des Champions africaine et donner le verdict des issues réglementaires à réserver.

La finale retour s’est arrêtée à la 60ème minute (1-1, 1-0), au stade de Radès quand le Wydad a inscrit le but égalisateur, que l’arbitre a refusé pour hors-jeu. Les Marocains ont sollicité l’usage du VAR, mais le VAR est soudainement tombé en panne.

LIRE AUSSI CAN 2019: la présélection des 27 Bissau-guinéens avec 3 Français

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

EBO Paulin
Paulin Ebo est un journaliste sportif gabonais. Il possède une dizaine d'années d'expérience. Après ses études à l'université Omar Bongo, il a travaillé pour plusieurs médias locaux.

Laisser un commentaire