Le Gabon enchaîne les découvertes pétrolières

L'industrie pétrolière en AfriqueL'industrie pétrolière en Afrique

Ads

Partagez!

Nouvelle découverte du pétrole au large des côtes du Gabon. Partenaire du géant espagnol Repsol, Woodside Petroleum a révélé, le mercredi 18 avril dernier l’existence d’une colonne d’huile de 78 mètres et que le forage d’exploration est effectué sur le puits d’exploration Ivela-1, zone vierge.

Dans son rapport sur le premier trimestre de l’année, la compagnie Repsol explique que ce puits d’exploration, l’Ivela-1, a été foré dans le bloc Luna Muetse (E13) par une profondeur d’eau d’environ 2700 mètres, grâce à l’utilisation du bateau de la société Seadrill, le West Capella, un navire de forage connu pour ses performances en sous-sol. Une colonne pétrolière brute de 78 mètres y a été trouvée dans cette zone encore vierge qui couvre 1200 kilomètres carrés. Le pétro-gazier australien indique que l’évaluation de la découverte est en cours.

A travers cette découverte, le Gabon enregistre une fois de plus les signes d’une nation pétrolière. Il faut attendre dans les tout-prochains jours pour que les gisements d’Ivela-1, donnent leurs premiers barils d’or noir. En mars dernier, c’était la compagnie malaisienne, Petronas, qui faisait une découverte d’une colonne de 90 mètres pré-salifère riche en hydrocarbures dans le bloc Likuale F-14.

Pour bon nombre d’économistes, ces gisements peuvent faire changer totalement le destin du pays. Alors que ce dernier s’oriente vers une diversification de son économie pour tirer le gros de ses revenus de l’économie forestière, de l’agriculture et de l’industrie. Selon certaines sources, le potentiel de ces découvertes est comparable au gisement de Rabi-Kounga qui a produit jusque 250 kbbl/j.

Il y a lieu de noter que Repsol opère sur ce bloc avec une participation de 60 % tandis que Woodside détient le reste des capitaux propres restants, soit 40 %. Il va s’en dire que le potentiel d’Ivala-1 dans le bloc Luna Muetse, bien que se trouvant encore dans une phase d’évaluation, est considéré par les experts du secteur comme l’avenir de l’industrie pétrolière au Gabon. Une découverte fortement appréciée par certaines compagnies pétrolières qui étaient en phase de production et d’exploration, et en phase d’exploration.

Le potentiel du offshore gabonais est encore méconnu. Mais ces nouvelles découvertes permettent de confirmer que les découvertes pourraient être aussi importantes que les gisements du bassin brésilien. La situation géographique des deux pays est symétrique de part et d’autre de l’océan atlantique.

LIRE AUSSI  Pascal Houangni Ambouroue : «Nous devons dès à présent nous inspirer de ce qui marche ailleurs et l’adapter chez nous»

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Laisser un commentaire