Pascal Houangni Ambouroue : «Nous devons dès à présent nous inspirer de ce qui marche ailleurs et l’adapter chez nous»

Pascal Houangni AmbourouePascal Houangni Ambouroue

Ads

Partagez!

A l’ouverture de l’activité de place pour la révision du Code des Hydrocarbures le 26 mars dernier, le ministre gabonais du Pétrole et des Hydrocarbures a soutenu que « la législation se doit désormais de tenir compte du gaz naturel comme une ressource à part entière ».

Pascal Houangni Ambouroue est conscient des différents griefs formulés à l’encontre du Code actuel, jugé trop rigide par les professionnels du secteur. Compte tenu de tout cela, il a dit hier, que le président Ali Bongo les invite au dépassement de soi, notamment à une réflexion sur l’industrialisation et la monétisation de la filière gaz.Il est d’avis que ce créneau constitue un atout supplémentaire de leur diversification économique.

Pour Pascal Houangni Ambouroue, dans cette perspective, leur législation se doit désormais de tenir compte du gaz naturel comme une ressource à part entière, au même titre que le pétrole. Pour dire vrai, le Gabon est en marche ; puisque le pays se veut émergent.

L’équipe d’Ali Bongo mène un travail remarquable dans ce sens pour faire émerger le pays. Evidemment, l’accent a été mis aussi sur les incitations fiscales. «Nous devons dès à présent nous inspirer de ce qui marche ailleurs et l’adapter chez nous», a déclaré Pascal Houangni Ambouroue. En menant cette mission, les investisseurs s’intéressent beaucoup au Gabon. Car, les uns et autres mènent un travail de titan pour développer le secteur du pétrole.

Experts du ministère du Pétrole, du ministère de l’Economie et des partenaires vont examiner cette problématique durant trois jours.

LIRE AUSSI  Urgent : Cinq opposants mauritaniens condamnés avec sursis

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire