Législatives au Gabon: Ndong Ekomi renverse Alexandre Barro Chambrier

Annonces

Partagez!

Au terme du second tour du scrutin, Alexandre Barro Chambrier du Rassemblement Héritage et Modernité (RHM) est finalement tombé dans son propre fief.

Au 1er siège du 4e arrondissement de Libreville, c’est le PDG, le parti au pouvoir qui va régner désormais durant la prochaine législative. Son candidat Ndong Ekomi a battu au second tour l’opposant Alexandre Barro Chambrier.

Alexandre Barro Chambrier du RHM a été laminé dans son propre fief par son adversaire à 2146 contre 1977, soit un écart de 169 voix. La victoire du PDG est due à la forte mobilisation de son état major qui a mis tous les moyens légaux en œuvre pour faire tomber Alexandre Barro Chambrier dans son fief.

Ndong Ekomi avait d’ailleurs reçu les soutiens de taille à l’instar de celui du premier ministre Emmanuel Issozet Ngondet. C’est presque toute l’équipe gouvernementale conduite par son chef Emmanuel Issozet Ngondet qui a battu campagne pour Ndong Ekomi.

Toutefois, Alexandre Barro Chambrier et ses partisans conteste la victoire en affirmant qu’il y a eu fraude. Il fera probablement recours devant la Cour constitutionnelle dans le cadre d’un contentieux postélectorale au regard du léger écart de voix qui le sépare de son adversaire.

LIRE AUSSI  Législatives 2018 au Gabon : Severin Pierre Ekomie gonflé à bloc

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire