Sénégal / Macky Sall fait un pari décisif : Faire de 2018 une année sociale

Macky Sall parle du MarocMacky Sall parle du Maroc

Annonces

Partagez!

Le Président Macky Sall a encore promis. Candidat à sa propre succession, il entend faire de l’année à venir et qui est presque à la lisière de la fin de son mandat celle d’actions sociales.

Bien sûr que derrière cet engagement se cache son désir d’obtenir un troisième mandat et, comme disait feu Kéba Mbaye dans les années 1990 à l’ancien Président Diouf, « les Sénégalais sont (toujours) fatigués ». Mais si l’intention de Macky Sall est louable, elle appelle quand même une question capitale : D’où tirera-t-il les moyens.

Car, l’exploitation du pétrole et du gaz découverts au Sénégal sous son mandat sera bien après 2019. Et outre ces ressources en vue, l’Etat sénégalais n’a tiré jusque-là ses revenus que des taxes et impôts, des subventions et prêts, si élevés que le Fonds mondial a tiré récemment la sonnette d’alarme à ce sujet.

Il y a aussi que 2018, c’est l’année qui précède la prochaine Présidentielle pour laquelle le candidat à sa propre succession aura forcément besoin d’un très gros budget « de guerre » pour espérer rempiler. C’est dire qu’il faudra attendre pour voir si 2018 sera vraiment « une année sociale ».

 

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire