Madagascar : Un Sénégalais nommé pour ramener la paix

Abdoulaye BathilyAbdoulaye Bathily

Ads

Partagez!

Le Sénégalais Abdoulaye Bathily a repris service aux Nations-Unies après une longue pause. Le Secrétaire général des Nations-Unies a confié à ce professeur sénégalais la mission de ramener la paix à Madagascar, selon le communiqué que nous avons reçu.

Ce Sénégalais s’engage dans une mission délicate dans ce pays secoué par une crise politique depuis quelques jours. En tout cas, la nouvelle a été annoncée par le porte-parole du secrétaire général de l’Onu, Stephane Dujairic. Ce dernier confirme que Antonio Guterres s’est entretenu même au téléphone avec le président de Madagascar Hery Rajaomarimampia nina.

Après avoir réitéré son appel au dialogue, Antonio Guterres a offert ses bons offices pour éviter que le pays bascule dans une crise profonde.

Depuis le 21 avril, rappelons-le, l’opposition malgache conduit des manifestations à Antananarivo pour protester contre l’adoption d’une loi électorale, préalable à l’organisation du scrutin présidentiel de novembre prochain.

« C’est un éternel recommencement, la population n’est pas vraiment prise en compte et fait le jeu d’une oligarchie divisée. Les principaux chefs de l’opposition, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina, sont de vieux frères ennemis, tous deux anciens présidents de la République ayant noué une alliance de circonstance. Ils utilisent la population comme un tremplin pour leurs ambitions personnelles, même si, en partie, ils protestent à juste titre, parce que la loi électorale est passée en force », avait récemment déclaré la chercheuse Mireille Razafindrakoto.

Selon elle, il n’y a pas de manipulation mais les responsables politiques surfent sur cette vague de mécontentement. Peut-être que l’actuel président, Hery Rajaonarimampianina, a atteint des sommets en termes de dérives, mais si les opposants arrivaient au pouvoir, ils ne procéderaient probablement pas de manière bien différente.

La population, elle, demeure la grande oubliée. Sa principale préoccupation est la pauvreté qui s’aggrave alors que le pays détient d’énormes richesses.

LIRE AUSSI  Centrafrique : Les attentes des députés envers Guterres

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire