Bénin : Maixent Accrombessi prend la tête de la Cour Royale d’Abomey

maixent accrombessiMaixent Accrombessi, intronisé Dah

Annonces

Partagez!

Maixent Accrombessi, l’ex Directeur de Cabinet du Président gabonais, Ali Bongo, a pris la tête de la Cour Royale d’Abomey. Il devient, à la suite de la cérémonie d’intronisation, le nouveau Chef de Houndji-Hountondji.

Descendant direct du Roi Houegbaja, fondateur du Royaume du Dahomey, Maixent Accrombessi (l’ex Dahovi, le prince héritier) devient Dah, le Roi. La cérémonie royale aura duré 7 jours, pendant lesquels un conclave d’initiés l’a adoubé. Cette cérémonie avait débuté à Cana, berceau des Rois du Dahomey.

Le nouveau Dah a pris le nom de Houndji Hounnon et a procédé à la nomination des membres du gouvernement de sa Collectivité.

Le Royaume du Dahomey au début du 17ème était une puissance régionale importante. Il est dotée d’une économie domestique organisée, un commerce international significatif avec les pays européens, une administration centralisée, un système d’impôts et une armée organisée mixte dont la partie féminine, les Amazones (ou agojié) est permanente.

Wikipédia

A sa sortie du temple, Maixent Accrombessi, est monté sur son char et a effectué un bain de foule. Il s’est rendu par la suite sur la tombe de son père.  Il lui succède donc 3 ans après. De nombreuses personnalités politiques et traditionnelles ont fait le déplacement.  

En 2016, suite à un accident vasculaire cérébral, Maixent Accrombessi avait dû être évacué en urgence au Maroc. Il semble aujourd’hui totalement rétabli et en pleine forme.

LIRE AUSSI : Alexandre Benalla : qui l’a piégé ?

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Ovouna
“Un journaliste est d'abord un homme qui réussit à se faire lire.”

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher