Migration Clandestine au Maroc : Amnesty crie au scandale

HANDOUT - A picture made available on 20 April 2015 shows a boat with refugees close to the cargo ship 'OOC Jaguar' on the Mediterranean sea on 12 April 2015. The ships of the shipping company Opielok Offshore Carriers have rescued more than 1,500 people from the Mediterranean sea since last December. Photo:  Opielok Offshore Carriers/dpa (ATTENTION EDITORS: Image for editorial use only in connection with the current reporting. EDITORIAL USE ONLY AND MANDATORY CREDITS.)

Annonces

Partagez!

 

Amnesty international crie au scandale de la répression choquante contre les migrants clandestins au Maroc. La directrice régionale d’Amnesty pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord est inquiète de constater un recul du gouvernement qui, en 2018, a adopté de nouveaux engagements en matière d’asile et de migration 

La directrice régionale d’Amnesty pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord ne cache pas son inquiétude sur la situation des migrants clandestins au Maroc. Pour elle, il y a un recul inquiétant du gouvernement qui, en 2018, a adopté de nouveaux engagements en matière d’asile et de migration.

Amnesty exhorte le gouvernement marocain à mettre fin aux manifestations discriminatoires et à défendre les engagements positifs pris les cinq dernières années concernant le respect des droits des migrants. Amnesty s’inquiète aussi des récents raids majeurs dans plusieurs endroits du Maroc, précisément dans les quartiers.

A noter que l’immigration clandestine, l’immigration illégale, ou parfois immigration irrégulière est l’entrée illégale, illicite, ou discrète sur un territoire national des étrangers n’ayant pas réalisés les formalités attendues

LIRE AUSSI  Migration Clandestine : Misère totale de certains sénégalais

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire