Ouganda : le chanteur Bobi Wine libéré sous caution

bobi-wine-ougandabobi-wine-ouganda
Partagez!

L’artiste, par ailleurs député de l’opposition, avait été inculpé et placé en détention il y a trois jours pour avoir organisé un rassemblement illégal en 2018.

Fin d’incarcération pour le chanteur ougandais Bobi Wine. L’artiste, qui est par ailleurs député de l’opposition, a été libéré sous caution ce jeudi 2 mai 2019, trois jours après avoir été inculpé et placé en détention pour avoir organisé un rassemblement illégal en 2018.

Le chanteur avait été inculpé le 29 avril dernier avec quatre membres de son entourage, dont son frère, pour avoir organisé en juillet 2018, sans en avoir notifié la police, une manifestation pour dénoncer une taxe contre les médias sociaux.

De son vrai nom Robert Kyagulanyi, Bobi Wine, 37 ans, se veut le porte-parole d’une jeunesse ougandaise urbaine et souvent très pauvre qui ne se reconnaît pas dans le régime vieillissant du président Yoweri Museveni (74 ans), au pouvoir depuis 1986.

L’artiste-politicien pourrait d’ailleurs se présenter contre le président au pouvoir lors de la prochaine élection présidentielle en 2021. A l’annonce de sa libération, des centaines de supporteurs de Bobi Wine sont aussitôt descendus dans les rues de Kampala, la capitale, pour fêter sa libération. Ce, sous l’œil vigilant de policiers et soldats lourdement armés, a constaté un journaliste de l’AFP.

LIRE AUSSI Ouganda : un savon pour se protéger du paludisme

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Ouganda : le chanteur Bobi Wine libéré sous caution"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*