Ouganda : un Britannique arrêté dans le cadre de l’affaire de l’ »eau javel »

Annonces

Partagez!

Sam Little est soupçonné d’appartenir au réseau distribuant de l’eau javel pour la supposée guérison des malades.

Un Britannique a été interpellé jeudi à Kitembi, village situé dans l’ouest de l’Ouganda. L’homme en question, Sam Little, est soupçonné d’appartenir au réseau utilisant de l’eau de javel pour la «guérison» de patients.

Il est accusé «d’avoir intoxiqué le public avec un produit chimique appelé solution minérale miracle (MMS)», indique la police. Ce produit est en réalité le dioxyde de chlore, un puissant agent de blanchiment utilisé dans l’industrie textile

Près de 50.000 Ougandais auraient consommé ce «traitement», dont des nourrissons. Celui-ci est supposé guérir du paludisme, du cancer et même du sida. Lors de son interrogatoire, le Britannique a déclaré qu’il n’était plus membre dudit réseau, juste un donateur.

Deux autres personnes, des Ougandais, ont également été arrêtées dans le cadre de cette affaire. Un pasteur américain, connu sous le nom de Robert Baldwin, serait à la tête de ce réseau. Il est actuellement recherché par les autorités locales.

LIRE AUSSI Arrestation d’Andrès Esono Ondo: CPDS parle d’un enlèvement

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Ouganda : un Britannique arrêté dans le cadre de l’affaire de l’ »eau javel »"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*