Gabon : Pierre Péan perd son procès contre Ali Bongo

Pierre Péan
Partagez!

Pierre Péan et Sophie de Closets viennent d’être condamnés par la justice française à payer une amende à Ali Bongo Ondimba. Ils étaient poursuivis par le Chef de l’Etat gabonais pour diffamation publique. Sur commande de Jean Ping, Pierre Péan  avait publié un ouvrage à charge en octobre 2014.

C’est un coup dure pour Pierre Péan. Il vient à nouveau d’être condamné au pénal pour diffamation publique suite à la sortie de son ouvrage en 2014, Nouvelles Affaires Africaines – Mensonges et pillages au Gabon. L’ouvrage est composé de 16 chapitres. De nombreux chapitres évoquent les relations entre Ali Bongo et son père Omar. Pierre Péan se qualifie comme un journaliste d’investigation. Pierre Péan y décrit une tentative d’assassinat de Jean Pierre Lemboumba, et d’un nouveau projet d’assassinat contre ce dernier.

Plusieurs chapitres évoquent la fin de la présidence d’Omar Bongo et les manoeuvres qui auraient eu lieu pour organiser sa succession. Dont un parlant de Georges Rawiri, « véritable numéro deux du régime » qui aurait cherché des moyens d’écarter Ali Bongo Ondimba du pouvoir.

Ainsi Pierre Péan a été mis en examen en le 9 avril 2015.

LIRE AUSSI: Gabon: Pierre Péan sera bel et bien jugé en Novembre

Et la condamnation de la justice française ce 5 octobre 2017 vient mettre un coup supplémentaire à la crédibilité du journaliste français. Ce dernier avait pourtant déjà été condamné à deux reprises, pour des affaires similaires.

La condamnation de Pierre Péan est solidaire de celle de Sophie de Closets en qualité de Directrice de Publication des Editions Fayard, qui elle aussi devra indemniser le Chef de l’Etat pour diffamation publique.

LIRE AUSSI : Les maîtres chanteurs du Gabon : après Péan et Bourgi, voici Tedga!

Il aura fallu plus de deux ans de procédures. Maios la justice française a finalement rendu son verdict. Le livre de Pierre Péan était sorti à quelques mois de l’ouverture de la campagne présidentielle 2016. Et il a largement pesé pendant l’élection. En outre, le livre affirmait que Ali Bongo Ondimba avait tenté d’assassiner plusieurs acteurs de la vie politique gabonaise. Et contribuait à alimenter les rumeurs d’adoption d’Ali Bongo Ondimba.

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

About the Author

Prosper
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. France: Pierre Péan condamné pour diffamation contre Ali Bongo - Mes Actus

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher