RCA: Un convoi onusien Minusca attaqué

Minusca face à l'embuscadeMinusca face à l'embuscade

Ads

Partagez!

Des hommes lourdement armés et non identifiés ont tendu une embuscade aux casques bleus de la Mission des Nations Unies en Centrafrique (Minusca). L’incident s’est produit le 8 mai 2017 à Yogofongo, situé à 470 km de Bangui.

Quatre morts, huit blessés, c’est le bilan de l’attaque qu’a essuyé un convoi de la Minusca lundi. La Minusca a perdu au cours de cette attaque un casque bleu de nationalité cambodgienne. Elle a enregistré huit soldats marocains blessés. Les 3 casques bleus qui étaient déclarés disparus ont finalement été retrouvé morts. Ce qui fait un bilan de 4 morts.

Ainsi, le convoi de la Minusca était en patrouille entre les villages de Rafai et Bangossou. Le village où le convoi a été attaqué se trouve entre ces deux localités. Une localité frontalière à la République Démocratique du Congo. Ils ont été attaqué par des groupes d’autodéfense de la zone. Il faut dire que la Minusca n’est pas bien vue dans la région.

Les assaillants après cette attaque ont regagné la brousse. La chasse à l’homme a été ouverte par les forces marocaines de la Minusca qui ont déployé des moyens dont un hélicoptère pour retrouver ses soldats. Cette attaque a été condamné par la France et d’autres instances internationales.

Il faut rappeler que la Minusca qui dispose de 12.500 hommes, fait face aux différentes bandes armées du pays à savoir les anti-balaka et les ex-seleka. Des groupes qui ont vu le jour après la chute du président François Bozizé. Depuis ce jour l’insécurité est grandissante dans ce pays.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire