RDC: Le secteur minier, fer de lance du Katanga

Secteur minier en RDCSecteur minier en RDC

Annonces

Partagez!

‘’Défis de la transparence et rédevabilité dans la gestion des revenus infranationaux dans la province du Katanga’’, tel est le thème du rapport publie il y a quelques jours par l’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme « ASADHO » en collaboration avec Natural Resource Governance Institute « NRGI ».

Cette étude a porté spécifiquement sur la quotité de la redevance minière effectivement rétrocédée par le Gouvernement central à la province du Katanga, aux recettes perçues par la province du Katanga à titre de taxes sur la voirie et drainage ainsi que sur les produits miniers concentrés à l’exportation pour la période allant de 2010 à 2014.

L’étude a établi que la part des trois flux ci dessus cités dans le budget est évaluée à plus ou moins soixante-dix pourcents des recettes de la province du Katanga et constitue la principale source de financement des investissements et du fonctionnement des institutions provinciales.

A titre d’exemple, la taxe sur les concentrées est passée de 36 millions en 2010 à 61 millions en 2014, et la taxe sur la voirie de 46 millions à 101 millions pour la même période. Le rapport révèle que de nombreux obstacles devront être franchis dont la meilleure gestion des revenus, pour une meilleure administration de la province.

LIRE AUSSI RDC: Découverte des traces d’uranium radioactif dans le cobalt de Kamoto

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire