RDC : Les élèves finalistes attaquées et violées à Isiro

Ads

Partagez!

Les élèves finalistes de l’Institut Rungu à Isiro dans la province du Haut-Uélé en République démocratique du Congo ont été victimes d’une attaque armée des personnes non autrement identifiées

À la veille du début des épreuves hors session, ces finalistes sont déjà traumatisés pour passer convenablement et dans la quiétude les épreuves de l’Examen d’État. Les bandits ont tout volé : argent, téléphones et ont violé une dizaine de filles.

Une d’entre-elles a avoué avoir été violée, mais les autres n’ont rien dit du tout. Elles gardent le silence par crainte d’être la risée de la population. Celle qui a avoué est prise en charge immédiatement et elle se porte bien.

Toutes les autorités sont sensibilisées. Le maire de la ville promet de les prendre en charge et rembourser l’argent des frais volé. Les enquêtes sont en cours.

Une triste nouvelle qui intervient au moment où le ministre national de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST) a affirmé que les épreuves se passent dans le calme et dans la sérénité

A noter que le 26 août dernier, « 5 élèves ont été tués à Masisi au Nord-Kivu »alors qu’ils participaient au Test national de fin d’études primaires (Tenafep). 

LIRE aussi: Gabon : Sylvia Bongo offre des soins aux élèves déficients auditifs

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "RDC : Les élèves finalistes attaquées et violées à Isiro"

Laisser un commentaire