RDC : Une plénière de l’Assemblée nationale interrompue

Annonces

Partagez!

En République démocratique du Congo (RDC), la validation des mandats de députés a entraîné l’interruption d’une plénière à l’Assemblée nationale. Le bureau définitif de la chambre basse n’est pas encore constituée.

La plénière de l’Assemblée nationale du 15 avril 2019 n’est pas allée au bout. Les députés du Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila ont protesté contre une procédure de validation de mandats d’élus.

La coalition Lamuka a en effet formulé une demande au Bureau provisoire de faire valider les mandats de ses 10 députés nationaux nouvellement élus à Béni, Butembo ainsi que Yumbi pour qu’ils participent au vote du bureau définitif de l’Assemblée nationale.

La vive désapprobation des députés du FCC est allée jusqu’à bousculer le rapporteur de l’Assemblée nationale. De fait, la plénière a été interrompue.

LIRE AUSSI RDC : Doutes et soupçons sur la coalition FCC/CACH

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire