Régions anglophones du Cameroun : Baisse de 80% du commerce du Cacao

Le Cacao au CamerounLe Cacao au Cameroun

Annonces

Partagez!

C’est le constat fait par Human Is Right dans son récent rapport. L’Ong camerounaise explique que cette baisse est due à la guerre de sécession qui sévit dans cette partie du pays.

L’Ong Human Is Right révèle que l’activité commerciale dans les régions anglophones a diminué de 80%. La même baisse est aussi observée dans le secteur du café.

D’après cette Ong, c’est la crise sécessionniste qui est à l’origine de cette baisse d’activité commerciale. L’Ong fait savoir que plus 30% des installations de la chaîne d’exportation de cacao ont été détruits par les sécessionnistes.

On parle ici de Camions brûlés et d’autres infrastructures d’entretien et traitement des fèves. Ces violences ont surtout paralysé l’activité de l’entreprise Telcar Cocoa au Sud-Ouest. Cette entreprise paye le prix fort en raison de ses nombreux investissements dans le secteur en zone anglophone.

L’Ong indique que les responsables de la filiale de l’américain Cargill ont dû négocier avec les sécessionnistes pour préserver quelques installations dans les villages reculés. L’insécurité dans les régions anglophones perturbe profondément les activités agricoles.

De nombreux habitants ont fuit leurs villages abandonnant leurs plantations pour se réfugier soit au Nigeria ou alors dans d’autres régions. En dehors de Telcar Cocoa, la société publique Pamol, qui exploite le palmier à huile dans le Sud-Ouest a également ralenti ses activités en raison de ces violences.

LIRE AUSSI  Cameroun : Paul Biya condamne les violences anglophones

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire