Cote d’ivoire : Du riz impropre à la consommation sous scellée

riz cameroun office céréalier

Annonces

Partagez!

Le 4 février et le 20 mars 2019, un communiqué du ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat du Burkina Faso attirait l’attention des consommateurs.

Il mettait en garde les commerçants importateurs contre toute tentative de faire rentrer au pays un riz d’origine birmane de mauvaise qualité.

18.000 tonnes de ce riz du navire OCEAN PRINCESS avaient été refusées d’importation au pays des hommes intègres suite aux informations et aux renseignements de la brigade mobile de contrôle du ministère.

Selon un communique du ministère en date du 1er avril 2019, le bateau qui avait échoué son débarquement en Guinée et au Togo avait finalement réussi à débarquer au port d’Abidjan en Cote d’ivoire.

Mais avec la collaboration sous régionale et les changes d’informations des structures en charge du contrôle et de la vérification de conformité, les analyses en territoire ivoirien ont confirmé les doutes des autorités burkinabées.

Les 18 000 tonnes de riz sont non conformes. Les autorités ivoiriennes dans un communique en date du 30 mars 2019 ont pris la décision. Tout le stock est sous scellé en vue de sa destruction.

LIRE AUSSI : Algérie : Bouteflika demande pardon à son peuple

Comments

commentaires

Actualité africaine

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher