Sénégal : Disparition d’un bâtisseur Africain

Aliou Sadio SowAliou Sadio Sow

Annonces

Partagez!

L’Afrique de l’Ouest a perdu un grand homme. Il s’agit du fondateur de la Cse, Aliou Sadio Sow, qui vient de mourir.

L’homme s’est éteint, mercredi dernier, à Paris. Il est mort à l’âge de 83 ans. Un homme bien connu en Afrique de l’Ouest. A titre illustratif, le président malien IBK, s’est déplacé, dimanche à Dakar, pour assister à la levée du corps. « J’ai perdu un père » a-t-il dit.

Donc, Aliou Sow repose désormais au cimetière musulman de Yoff. Une foule immense a assisté à l’enterrement. C’était pour l’accompagner jusqu’à sa dernière demeure.

La prière mortuaire, qui a eue lieu devant le Rawda Thierno Seydou Nourou Tall de la mosquée omarienne, a été dirigée par Cherif Seydi Aliou, petit-fils de Cheikh Hamath Tidiane.

Le président Macky Sall a rehaussé de sa présence en compagnie du président malien IBK. A cause d’une foule nombreuse, il a fallu qu’une voiture de Police ouvre la voie pour que le corbillard se fraye un chemin. Pour le président Sall, il a donné son nom au pont de l’Emergence dont la Cse est bien le maître d’œuvre.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Sénégal : Disparition d’un bâtisseur Africain"

Laisser un commentaire