Sénégal : La chance de Khalifa et Karim Wade évaporée pour la présidentielle

Annonces

Partagez!

La participation de Karim Wade et Khalifa Sall à la présidentielle est classée définitivement dans les tiroirs. Leur chance s’est évaporée avec la Cedeao.

La Cour de justice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest a rejeté les recours introduits par les deux personnalités sénégalaises. La chance de Khalifa Sall s’éloigne de plus en plus car la juridiction communautaire a jugé son recours « mal fondé».

S’agissant de Karim Wade, la Cour ne s’est pas encore prononcée, mais a mis l’affaire en délibéré au 4 mars prochain après le premier tour de la présidentielle à laquelle souhaitait participer comme candidat l’ex-ministre des Transports et fils de l’ancien président Abdoulaye Wade.

Il faut rappeler que les deux personnalités sénégalaises dont les candidatures avaient été recalées au conseil constitutionnel avaient saisi la Cour de justice de la Cedeao pour que leurs inscriptions sur les listes électorales soient ordonnées. Mais également, pour que leurs candidatures soient validées.

LIRE AUSSI « Khalifa Sall et Karim Wade sont exclus de la présidentielle de 2019 »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Sénégal : La chance de Khalifa et Karim Wade évaporée pour la présidentielle"

Laisser un commentaire