Sénégal : le niveau de vigilance attentat serait passé au niveau 4

DakarDakar accueille le forum de l'innovation

Annonces

Partagez!

Le Sénégal vit sous une menace terroriste accrue depuis hier. Le niveau d’alerte attentat serait passé au niveau 4 alors que l’ambassade des Etats Unis a recommandé à ses ressortissants d’éviter de fréquenter les hôtels.

Les sénégalais vivent sous la menace d’un attentat terroriste depuis hier. Le niveau de vigilance attentat est passé en niveau 4. Les ambassades du Canada et des Etats Unis recommandent à leurs ressortissants d’éviter de se rendre dans les hôtels touristiques. Alors même que l’ambassade de France, qui compte le nombre le plus important de ressortissants européens au Sénégal, n’a pas communiqué le sujet.

« L’Ambassade des Etats-Unis à Dakar répond par l’affirmative. Dr Mushingi alerte les ressortissants américains au Sénégal d’une sérieuse menace d’actes terroristes à Dakar jusqu’à la première semaine de décembre. A travers un communiqué de presse, l’ambassade américaine alerte ses ressortissants résidant à Dakar « l’ambassadeur attire l’attention des ressortissants des Etats-Unis sur leurs fréquentations des hôtels de Dakar pied dans l’eau » lit-on dans le communiqué, dont nous détenons une copie.

L’Ambassade conseille aux citoyens américains d’être vigilants lesquels sont dans des établissements et séjournent dans des hôtels fréquentés par les occidentaux. Dans le même communiqué, les Américains laissent penser que les occidentaux constituent la véritable cible des terroristes. « Les citoyens américains doivent s’attendre à des contrôles de sécurité accrus lorsqu’ils sont en déplacement à Dakar et ses environs ».

sénégal travel advisory update menace attentat

Les autorités sénégalaises elles non plus, n’ont pas donné d’informations sur le sujet pour démentir ou confirmer la menace. Seuls des bribes d’informations provenant des entreprises étrangères permettent à ce jour de comprendre ce qui se passe vraiment.

Selon certaines sources d’informations non vérifiées, la menace terroriste qui visait un hôtel de la place, serait désormais passée. Cela grâce « aux prouesses de coopération entre le renseignement sénégalais et américain ». Trois djihadistes identifiés, et en provenance de l’étranger auraient finalement renoncé à entrer au Sénégal. Une méthode similaire avait été utilisée en Côte d’Ivoire lors de l’attaque de grand Bassam. Elle avait fait 22 morts sur la côte balnéaire très fréquentée par les touristes.

Il reste que sans communication officielle du ministère de l’intérieur, la psychose commence à monter.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Laisser un commentaire