Swaziland : le roi Mswati III dément contraindre les hommes à épouser deux femmes

Roi de SwazilandRoi de Swaziland

Annonces

Partagez!

L’information relayée cette semaine par le Zambian Observer est un canular, selon le gouvernement local.

Une information publiée cette semaine par le Zambian Observer a suscité la polémique au royaume du Swaziland, rebaptisé eSwatini. Le média en ligne zambien a en effet indiqué que le roi Mswati III, qui a 14 femmes et plus de 25 enfants, contraindrait les sujets mâles de son royaume à épouser deux femmes.

Une méthode radicale choisie pour résoudre le déséquilibre entre la population masculine et féminine sur son territoire. Le Zambian Observer indiquait même que le souverain a menacé de jeter en prison les hommes qui refuseraient de se conformer à cette prescription royale.

Une nouvelle abondamment partagée, qui a fait les délices des réseaux sociaux. Mais le porte-parole du gouvernement, Percy Simelane, a dénoncé via un communiqué, un article «malfaisant» et «venimeux». 

«Sa majesté n’a jamais fait une telle déclaration», a-t-il éructé. «L’article est non seulement une insulte à la monarchie et à la culture de l’eSwatini, mais aussi une honte pour le journalisme», dit-il.

LIRE AUSSI Centrafrique: La politique générale du Premier ministre connue

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Swaziland : le roi Mswati III dément contraindre les hommes à épouser deux femmes"

Laisser un commentaire